Le simple est inépuisable

Je dédie le texte suivant de Christian Bobin à tous ceux qui souffrent.

C'est-à-dire à tout le monde.